قالب وردپرس افزونه وردپرس
Home / Activites / Compte-rendu de la manifestation du mercredi 10 août 2016 à Genève!

Compte-rendu de la manifestation du mercredi 10 août 2016 à Genève!

A la suite de l’invitation de notre association, aujourd’hui le 10 août 2016, vers 14h00 une vingtaine de personnes des kurdes essentiellement se sont rassemblées devant le siège de l’ONU à Genève pour condamner les exécutions en Iran.

Vue la dégradation de la situation des droits de l’homme et des libertés politiques en Iran, les manifestants appellent l’ONU et la communauté international, à prendre ses responsabilités en mesure d’exercer une influence pour cesser les violations envers les kurdes et les activistes iraniens.

Centre Zagros pour les Droits de l’Homme
10/08/2016
———
Appel des manifestants pour arrêter les exécutions en Iran !
La situation de droit de l’homme en Iran en générale, et dans la région Kurde en particulier, s’est détériorée de manière alarmante.
Loin de la couverture des médias, les arrestations arbitraires, des jugements sommaires avec des peines inappropriées contre des militants pacifistes Kurdes sont systématiquement pratiquées.
Les statistiques récentes, démontrent que plus de 40% des prisonniers politiques et civiles, dans des prisons en Iran, appartiennent à la minorité Kurde. Pourtant les Kurdes en Iran, ne représente qu’environ 15% de la population Iranienne. Ces activistes sont accusés d’être membre des partis politiques kurdes opposants au régime iranien, de mettre en danger la sécurité nationale, ou de faire de la propagande contre l’Etat iranien
Depuis le début de l’année 2016, au moins 250 personnes ont été exécutées dans différentes régions en Iran.
La dernière exécution est le monsieur Mohammad Abdullahi, prisonnier politique Kurde, qui a été exécuté le 09 aout 2016 dans la Prison Centrale d’Ourmia. Il était accusé d’affiliation à un des partis politiques kurdes iraniens.
Afin d’abolir la peine de mort à l’égard des activistes Kurdes et iraniennes et d’arrêter toutes violations des droits de l’homme en Iran, nous appelons les Nations Unies, la communauté international et toutes les instances qui sont en mesure d’exercer une influence, d’utiliser des moyens de pression à sa disposition.

10 août 2016